Atelier plateau de tournage

Atelier autour de 3 plateaux de tournage d’époques différentes : « To be or not to be » d’Ernst Lubitsch, « Maigret tend un piège » de Jean Delannoy et « Polisse » de Maïwenn.

Animé par l’ENS Louis Lumière de Paris, l’École Nationale Supérieure d’Architecture, le Conservatoire Emmanuel Chabrier et l’Ecole d’esthétique Fournier-Baptistini de Clermont-Ferrand.


ENSLL 853x480Il était une fois… le relief, avec l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière
Comment crée-t-on une image en relief ? Quelles implications pour les métiers de la réalisation, de l’image, du son, de la postproduction ? Qu’est-ce que le métier de stéréographe ?
Autant de sujets que nous vous proposons de découvrir sur le plateau de tournage, avec une projection relief en direct des images tournées par les étudiants. Ils s’efforceront chaque jour de réaliser en 3D les scènes de films « To be or not to be », « Maigret tend un piège » et « Polisse ». Le décor est fabriqué par les élèves de l’Ecole d’architecture, les acteurs étudient au Conservatoire de Clermont-Ferrand. Les membres de la direction et des équipes pédagogiques de l’ENS Louis-Lumière seront également présents pour vous accueillir.

L’ENS Louis-Lumière propose une formation initiale professionnalisante, théorique et pratique, technique et artistique. Placée sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, l’Ecole est un établissement public d’enseignement supérieur qui recrute à Bac +2 par voie de concours. Elle dispense un enseignement dans le cadre de trois sections – cinéma, son, photographie – couronné par un diplôme de niveau Bac + 5 qui confère le grade de Master. La scolarité est gratuite pour les 150 étudiants. L’ENS Louis-Lumière participe à des projets de recherche appliquée et dispense des cours en formation professionnelle continue (stages courts).
Créée en 1926 sous l’impulsion de personnalités comme Louis Lumière ou Léon Gaumont, pionnière des écoles de cinéma et de photographie, l’Ecole a emménagé à la Cité du Cinéma en juillet 2012. En 2013, elle a ouvert une classe « égalité des chances » en soutien à la préparation de son concours et créé un Centre International proposant des stages en anglais destinés aux professionnels et aux étudiants français et étrangers.
Site de L’ENS Louis-Lumière

ENSACF 853x480Depuis 2003 et en partenariat avec le Festival du Court Métrage, l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand (ENSACF) accueille durant le festival les activités de l’Atelier. L’Atelier est un regroupement d’écoles, de studios de création, de structures qui forment aux métiers de l’image. Ces différentes institutions mettent en commun leurs savoir-faire en organisant différents ateliers ouverts aux festivaliers, aux scolaires et au grand public. Si le plus spectaculaire demeure le plateau de tournage en vraie grandeur, les visiteurs peuvent également être sensibilisés ou s’initier à diverses techniques de création d’images animées dont les effets spéciaux constituent un rendez-vous incontournable. Regarder, écouter, poser des questions, pratiquer, telles sont les possibilités qu’offre l’Atelier pendant cinq jours, dans le cadre d’une véritable école éphémère du court métrage. Chaque année la manifestation est thématisée.
L’École propose plusieurs modules pédagogiques en liaison avec l’Atelier. Il s’agit d’expérimentations pédagogiques sur le thème  de continuum conception/fabrication durant lesquelles les étudiants conçoivent et fabriquent leurs projets. Le décor du plateau de tournage est réalisé par des étudiants de master ainsi que l’aménagement des stands qui accueillent les écoles présentes. Les associations étudiantes sont également impliquées pour organiser l’événement.

consevatoireLe Conservatoire à Rayonnement Régional Emmanuel-Chabrier de Clermont-Ferrand est un établissement d’enseignement artistique dans les domaines de la musique, de la danse

classique et de l’art dramatique. C’est un lieu d’apprentissage, d’expérimentation, de rencontres, mais aussi de certification, délivrant des diplômes. Le département d’Art Dramatique propose un enseignement régulier dans des cursus amateur et à orientation professionnelle, dispensé par des artistes enseignants et des professionnels du spectacle vivant.

Les élèves participent à l’Atelier Ephémère pour se sensibiliser à l’écriture et à la création cinématographique. En amont, une préparation pédagogique encadrée par leurs professeurs leur permet d’avoir une connaissance de l’œuvre abordée et de mener une recherche autour des costumes et des accessoires. Puis les élèves sont dirigés par les étudiants de l’école Louis-Lumière.

logo-ecole-vichy-clermont

Plusieurs étudiantes de l’École d’Esthétique & Spa Fournier-Baptistini de Clermont-Ferrand maquilleront les comédiens.

Site de l’Ecole Fournier-Baptistini

 

Partagez avec vos amis Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone

Comments are closed.