ECAL

3_ECAL_FedericoBerardi

ECAL – École Cantonale d’Art de Lausanne

Département Cinéma

Depuis sa conception en 1988, le Département Cinéma de l’ECAL prépare les étudiant.e.s à la profession de réalisateur/trice en audiovisuel polyvalent. D’abord conçue par le réalisateur Yves Yersin, la formation est, depuis l’an 2002, dirigée par le cinéaste Lionel Baier et Rachel Noël. Le cursus prend en compte les multiples champs d’application qui sont associés à la pratique de ce métier: le cinéma aussi bien documentaire que de fiction, le programme télévisuel, le clip et la publicité.

Durant le festival de Clermont-Ferrand et pour la cinquième année consécutive le département cinéma de l’ECAL invitera Thomas Salvador, réalisateur de Vincent n’a pas d’écailles, pour encadrer un atelier ayant pour objet la direction d’acteurs et actrices au cinéma. Pendant cinq jours, sous son regard et avec sa participation active, des étudiant.e.s en réalisation de l’ECAL « expérimenteront » avec des étudiant.e.s du Conservatoire National de Clermont Ferrand.

 

Site Internet de l’ECAL
Impression

 

Thomas Salvador

thomas-salvador

Thomas Salvador, alpiniste et acrobate, réalise son premier court métrage en 1997.

Il signe cinq autres courts métrages, dont il est le principal acteur, tout en travaillant comme régisseur et assistant réalisateur sur divers films. Il anime également de nombreux ateliers de réalisation vidéo avec des élèves de collège et de lycée et intervient pour les dispositifs nationaux « Collège au cinéma » et « Lycéens et apprentis au cinéma ».

En 2000, il est danseur pour le spectacle Ici, cette fois-ci de Julie Desprairies.

Il réalise en 2004 un court documentaire dans le cadre de la collection Portraits pour Arte : Dans la voie. Portrait d’un guide au travail tourné en haute montagne avec l’alpiniste Patrick Berhault.

En 2006, pensionnaire à la Villa Médicis (Académie de France à Rome), il y tourne plusieurs films vidéo, dont Rome. Il réalise également une vidéo et une performance dans le cadre de La dernière Major de Serge Bozon au Centre Georges-Pompidou (novembre 2010).

Ses courts métrages ont fait l’objet de rétrospectives dans diverses manifestations : Rendez-vous du jeune cinéma français (Moscou et Saint Pétersbourg, 2011) ; Focus du Festival Côté Court (Pantin, juin 2010) ; Rétrospective Jacques Tati (Cinémathèque Française, avril 2009) ; Nuit des musées (Musée Rodin, mai 2007) ; Soirée pointligneplan (Fémis, janvier 2007)…

En 2013, il commence le tournage de Briques, un film improvisé en équipe légère, qu’il suspend pour réaliser son premier long métrage Vincent n’a pas d’écailles.

 

Filmographie :

Courts métrages
  • 2000 : Une rue dans sa longueur
  • 2001 : Là ce jour
  • 2003 : Petits pas
  • 2004 : Dans la voie. Portrait d’un guide au travail, documentaire
  • 2005 : De sortie
  • 2006 : Autoportrait romain (Court-Circuit, Arte)
  • 2009 : Rome
  • 2010 : « Leçons » de cinéma (Arte.tv/blowup)3
Long métrage
  • 2014 : Vincent n’a pas d’écailles

 

(source : Wikipédia)

 

 

Partagez avec vos amis Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone